21 Juillet 2017

UIB : Des résultats en hausse et une dynamique commerciale soutenue au cours du premier semestre 2017

 

L’Union Internationale de Banques (UIB) enregistre des performances commerciales et financières solides au cours du premier semestre 2017, dans un environnement encore difficile à bien des égards. Son Produit Net Bancaire affiche une hausse de +12,3% sur un an (et de +15,9% hors contribution au Fonds de Garantie des dépôts prévu par le décret gouvernemental numéro 2017-268 du 1er février 2017), porté par une progression de +17,2% des Produits d’Exploitation Bancaire. Ces résultats sont tirés par la dynamique soutenue des marges d’intérêts et sur commissions ainsi que par le bon comportement des revenus du portefeuille-titre commercial et d’investissement.

Cette progression des revenus de l’UIB reflète l’accélération de sa conquête commerciale dans les différents segments de clientèle Corporate et Retail et son rôle accru dans le financement de l’économie. La croissance dynamique et équilibrée des encours de dépôts (+12% vs. fin juin 2016, soit un additionnel de 409 MTND) et de crédits nets à la clientèle (+9,2% vs. fin juin 2016, soit +360 MTND) témoigne également de la confiance de ses clients et de l’adéquation de son modèle de banque relationnelle comme vecteur de gains de parts de marché.

Grâce à cette bonne dynamique commerciale, à une maîtrise rigoureuse des risques et aux efforts continus de rationalisation, l’UIB continue à faire progresser ses résultats tout en poursuivant ses investissements dans le développement de son capital humain, dans la modernisation de ses infrastructures informatiques et dans l’innovation. Le Résultat d’Exploitation – bénéfice avant impôts – progresse ainsi de +16,7% à 56,8 MTND au cours du premier semestre 2017 (et de + 25,6% hors contribution au Fonds de Garantie des dépôts), un rythme au-delà des prévisions de la feuille de route stratégique 2017-2020 qui permet de préserver un socle solide de rentabilité des fonds propres (supérieure à 20%).

Le premier semestre a également été marqué par un net renforcement du refinancement à long terme, permettant à l’UIB de continuer à consolider la structure de son bilan tout en veillant à la maîtrise du coût des ressources et à la préservation de sa marge d’intermédiation. Avec l’emprunt obligataire subordonné d’un montant de 75 MTND clôturé en février 2017 et le partenariat avec la BERD matérialisé en juin 2017 par un prêt de 40 MEUR, l’UIB confirme son statut d’émetteur actif et recherché sur le marché des capitaux et de partenaire de choix pour les institutions financières internationales cherchant à contribuer au financement des PME et entreprises tunisiennes dynamiques et tournées vers l’international.

Ce bilan largement positif illustre la pertinence de la nouvelle étape stratégique de différenciation engagée par l’UIB début 2017. Il traduit la solidité de son modèle économique fondé sur l’innovation et la satisfaction de la clientèle et couvrant l’ensemble des marchés des particuliers, des professionnels et des entreprises. Il confirme enfin son potentiel de croissance qui repose sur l’expertise et l’engagement de ses collaborateurs et légitime son ambition renouvelée de continuer son ascension dans le palmarès des banques tunisiennes.

 

Consultez les Résultats au titre du deuxième trimestre 2017