Glossaire

Il y a 322 entrées dans ce glossaire.
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V Z
Page:  1 2 Next »
Terme
Ecart de cours

La différence entre le prix acheteur et le prix vendeur d'un titre, d'une matière première ou d'une devise.

Echange

La place du marché dans laquelle les actions, les options, les contrats à terme sur actions, les obligations, les produits et les indices sont traités.

Echéance

Ce terme fixé pour le paiement d'une traite ou d'un prêt. C'est-à-dire l'échéance d’une traite ou d’un prêt.

Echéance finale

La date de remboursement final du capital.

Effet

Dans le cadre de l'activité de crédit ce terme général désigne un instrument de crédit qui consiste en une promesse écrite et inconditionnelle de payer une somme d'argent à une date déterminée future en faveur d’une personne désignée ou au porteur. Plus précisément, il peut désigner les instruments d'endettement qui comportent des échéances initiales supérieures à un an et inférieures à 10 ans.

Effet bancaire

Un Effet transmis par le tireur sans que tous les détails ne soient complétés. Le bénéficiaire de cet effet en blanc a le droit de le compléter lui-même, à moins qu’il n’en soit disposé autrement dans le document, la responsabilité incombant toutefois au tireur.

Effet commercial

Une lettre de change qui finance une transaction commerciale à court terme auto-liquidable, comme pour les exportations de marchandises.

Effet de commerce

C'est une forme de Billet à ordre "soutenu" par des Lettres de crédit de transition. Ce terme s'applique aux billets ou acceptations portant une échéance précise. Ce sont les entreprises qui les reçoivent au titre du paiement des marchandises vendues ou services rendus. Les effets de commerce sont largement utilisés aux Etats-Unis et représentent une source fiable de financement à court-terme. Lorsqu’ils sont renouvelés ils peuvent aussi satisfaire à des besoins de financement à plus long-terme.

Effet de levier

Indique le degré d’endettement d’une société. La mesure la plus courante de l’endettement d’une société est le rapport d’endettement (mesure la part des capitaux d’une société qui représentera la dette) et le rapport endettement-capital (le rapport entre le dette de la société et les fonds propres mis à disposition par les actionnaires). Plus le degré d’endettement d’une société est élevé et plus sa situation financière est critique et plus elle est exposée au risque de faillite. Le terme effet de levier peut également se référer au rapport entre les actions ordinaires et les actions privilégiées.

Effet financier

Une sorte de lettre de change émise sans relation directe à une véritable transaction commerciale. Il présente habituellement pour la banque moins de sécurité qu'un effet lié à une transaction commerciale spécifique. Les effets financiers prennent fréquemment la forme d'acceptations bancaires et de bons du trésor émis par des institutions publiques.

Effet renouvelable

Prolongation de la validité d’un effet en reportant sa date d’échéance.

Elasticité du prix

Le pourcentage de changement de la quantité (demandée/offerte) d'un actif divisé par le pourcentage de modification du prix de cet actif.

Emetteur, emprunteur

Une société privée ou une autorité publique qui lève des fonds pour son propre usage par l’émission et la vente de titres sur le marché public.

Emprunt obligataire

La part du capital d'une société qui est levée grâce à des emprunts à long-terme porteurs d’intérêts et à l'émission d'obligations.

En dépôt

Ce terme s’applique aux marchandises admises temporairement dans un pays sans le paiement relatif des droits de douane. Ces marchandises sont soit stockées dans un entrepôt en douane destinées au transbordement vers un autre lieu, dans lequel les taxes douanières seront éventuellement prélevées.

Page:  1 2 Next »
_GLOSSARY_CREDITS